note d'intention

de l'auteur-compositeur

Le conflit intérieur, la dissociation, le rapport à autrui et la différence sont des thèmes qui ont bouleversés ma vie depuis l’enfance.

Issu d'un mariage entre un Africain de Guinée Bissau et d’une française, je suis métis et donc très différent physiquement de mon père et de ma mère. La question de l’identité est devenu par la force des choses la quête d’une vie, qui m’a amené à aller vivre quatre années sur la terre natale de mon père, terre étrangère et lointaine pour le parisien imprégné de culture française et occidentale que je suis. Cette expérience qui au départ était un projet artistique s’est avérée être libératrice et essentielle pour comprendre qu’on ne peut aimer les autres tant que l'on ne s'aime pas soi-même. Qu’on ne peut s’aimer sans s’accepter tel que l’on est, et qu’on ne peut s’accepter sans se connaître un tant soit peu. Apprendre à mieux me connaître, c’était aussi observer mon état d’esprit et comprendre son influence sur mon expérience.

L’envie m’est donc venue d’écrire une histoire, le parcours d’un être dissocié, perdu dans le flot continu des médias, qui parvient à comprendre son influence sur le cours de sa vie, à se réconcilier avec lui-même et à s’épanouir. Je me suis rendu compte au fil du temps que l’acceptation de soi n’est pas qu’une question qui m’est propre, chaque personne connaît cette difficulté, peu importe l’origine sociale ou culturelle. C’est d’ailleurs l’idée première de ce podcast : tout le monde pourra s’identifier au personnage. C’est le sens du terme « aristo-pop ».

Musicien de formation j’ai souhaité que la musique soit au cœur de ce podcast mêlant pop et rock et histoire contemporaine, un opéra pop de chambre.

IMG_7110.jpg

© Hélène Duplantier