LE PITCH

Le parcours initiatique de Loïc Le Bronze, un homme tiraillé par la dualité de son métissage mal vécu, et par sa vision manichéenne de la vie. Au bord du suicide et de l’implosion, il doit faire de sa différence une force, et surmonter ses peurs afin de s’accepter, de s’accomplir enfin.

LE SYNOPSIS

Loïc Le Bronze ne s’aime pas. Il en vient à rejeter une partie de lui-même à tel point qu’il finit par se dédoubler. Nous faisons sa connaissance dans une chambre d’hôtel minable dans un pays lointain. Étranger, solitaire, complètement ruiné, il ressasse ses échecs tous imputés à son double

rejeté : le marquis de Bronze. Des personnages du passé s’animent sous ses yeux pour mieux le tourmenter. Dans cet environnement très sombre survient un personnage lumineux qui lui redonnera goût à la vie. Vieux lui apprendra à regarder en lui-même pour y trouver la paix. Une quête pleine de rencontres et de voyages commence. Loïc au terme de son chemin finira- t-il par s’accepter ? Parviendra-t-il à s’aimer et à changer le bronze en or ?

LE MARQUIS ROTURIER est un conte moderne et fantastique. Un spectacle hybride mêlant théâtre, musique et chansons pop-rock, peinture, film et danse; une synergie créatrice regroupant des talents et compétences pluriels pour un spectacle aristo-pop, dans l’esprit de « Tommy »,
« Phantom of the Paradise », « The rocky horror picture show »

DURÉE  1h35 environ

AUTEUR, COMPOSITEUR     Patrice Gomis

SCÈNOGRAPHIE/VIDÉOS Hélène Duplantier /Alsène Gomis
MISE EN SCÈNE               Alsène Gomis / P. Gomis

 

 

 

3 MUSICIENS

mêlent des sons acoustiques, électriques et électroniques. Ils participent parfois au déroulement de l’histoire, chantent et commentent en chœur.

3 ACTEURS / CHANTEURS - 10 PERSONNAGES

(Rôles parlés, chantés et parlés-chantés.)


2 rôles principaux sont joués par le même acteur. L‘un est le

double de l‘autre, ils dialoguent régulièrement : Ténor

Loïc Le Bronze                      le yin
Le marquis de Bronze           le yang

4 rôles féminins joués par la même actrice, Contralto :

Vampe                             la mangeuse d’hommes
Zélie                               l’amour impossible
La mère de Loïc                 l’amour étouffant   
La jeune fille du réverbère   
la femme à sauver

 

4 rôles masculin joués par le même acteur : Bass Dem, Basse

Charles Campbell              l’escroc, l’ami intéressé

Vieux                               le père spirituel
Le père de Loïc                  l’autorité féroce

Marc                               l’ami d’enfance retrouvé

   

Ils apparaissent grimés et déguisés, pour préciser chacun des 4 rôles archétypaux. Tous se jouent des rapports confus que Loïc entretient avec les autres en général. Le choeur des musiciens, lui, intervient en musique et en paroles. Il apporte un rythme musical en jouant en direct, puis un rythme narratif en commentant les scènes.

38924293_10156783477958816_8499621226585

©Hélène Duplantier